Blog

L’ABA et le traitement de l’autisme

La méthode ABA est l’une des méthodes les plus courantes et les plus efficaces utilisées pour traiter l’autisme. Cette approche éducative aide l’enfant à développer des compétences linguistiques et sociales, elle permet également aux parents de changer les comportements problématiques ou difficiles de leurs enfants
La méthode ABA est basée sur l’analyse du comportement de l’enfant, cette analyse s’effectue généralement de la manière suivante :
-préciser l’action ou la demande à exécuter par l’enfant
-qualifier la réponse ou le comportement de l’enfant par un comportement acquis, comportement non adéquat ou absence de réponse de la part de l’enfant
-la réaction de l’éducateur ou des parents, c’est-à-dire dans le cas d’une réponse correcte l’enfant mérite une récompense, il s’agit de l’utilisation des renforçateurs pour acquérir des comportements adéquats. Le choix de ces renforçateurs dépend des centres d’intérêts de l’enfant, car il pourrait s’agir renforçateurs alimentaires comme les friandises, des renforçateurs affectifs comme câlins; chatouilles; petites tapes dans le dos ou sur le bras  . Si l’enfant ne réagit pas convenablement ou ne répond pas correctement, il sera répondu par le mot « non » et l’action demandée sera répétée jusqu’à l’acquisition du comportement approprié.
La méthode ABA est un processus d’apprentissage qui se base sur plusieurs techniques :
L’analyse des taches
L’analyse des taches est un processus dans lequel une action est composée de plusieurs taches simples. L’enfant apprend à faire les taches qui constituent une action et ceci en plusieurs étapes. Une fois l’enfant maîtrise chacune de ces taches, il est amené à faire la présentation de l’action demandée. Par exemple pour que l’enfant se brosse les dents, il doit d’abord apprendre à ouvrir le tube de dentifrice, à presser le dentifrice et ainsi de suite
L’incitation
L’éducateur ou les parents aident l’enfant à donner les réponses souhaitées en utilisant des indices, cette méthode pousse les enfants à être plus coopératifs et plus réceptifs aux instructions fournies. En prenant toujours l’exemple du brossage des dents les parents peuvent aider l’enfant verbalement en disant à l’enfant « retire le bouchon du dentifrice » ,par incitations visuelles en regardant le tube du dentifrice ou en orientant la main de l’enfant vers le tube du dentifrice
L’apprentissage
L’enfant dans cette étape doit être capable à faire les taches et les actions déjà enseignées dans les étapes précédentes sans les instructions de l’éducateur ou des parents. L’objectif de cette étape est d’aider l’enfant à s’approprier les comportements appris et d’acquérir de nouvelles compétences
Le changement des comportements problématiques
Cette étape consiste à modifier progressivement le comportement d’un enfant existant par le comportement souhaité. Cette étape nécessite l’utilisation des renforçateurs pour inciter l’enfant à adopter le comportement souhaité.

Le système de récompenses est préconisé pour augmenter les chances d’obtention des comportements souhaités et son application varie selon le degré de la difficulté de comportement à adopter et la coopération de l’enfant.
Avec le temps et avec le degré du progrès de l’enfant, il faut arrêter la récompense systématique pour que l’enfant finira par réagir aux stimuli naturels.
Une fois une compétence est acquise dans un environnement contrôlé, elle doit être enseignée dans un cadre plus général.  L’éducateur peut prendre l’enfant à la maison ou à son école pour ré enseigner les mêmes compétences dans un environnement naturel
La modélisation Vidéo est une technique jugée efficace, elle utilise les séquences vidéo pour enseigner des modèles des comportements adéquoits. C’est une méthode préconisée surtout pour l’apprentissage des compétences complexes.

Voici l’exemple de deux conversations avec et sans l’application de la méthode ABA , le but de ces exemple est d’aider les parents à avoir une idée sur la mise en place et l’application de l’ABA.
La première conversation se déroule sans l’application de l’ABA :
Educateur: Salut, Adam, as-tu hâte à Noël?
Adam: [sans réponse]
Educateur: Que vas-tu faire à Noël?
Adam: Je ne sais pas.
Educateur: vas-tu avoir des cadeaux?
Adam: Oui.
Educateur: Que vas-tu faire?
Adam: [sans réponse]
Educateur: as-tu un sapin?
Adam: Oui.
Educateur : Qui va t’apporter les cadeaux de Noël?
Adam: Je ne sais pas.
Educateur: Est-ce le Père Noël?
A: Oui.
On remarque que durant la conversation l’enfant répond par oui ou je ne sais pas

Voici maintenant les mêmes questions posées mais cette fois à un en appliquant la méthode ABA :
Educateur: Salut, Adam, as-tu hâte à Noël?
Adam : [sans réponse]
Educateur: as-tu hâte à Noël? Dis, Ouais, je veux ouvrir mes…
Adam: Ouais, je veux ouvrir mes cadeaux!
Educateur : [Sourire] Moi aussi! Quel cadeau tu as demandé pour noël?
Adam: J’ai demandé des cadeaux.
Educateur: Dis, Pour Noël, j’ai demandé …
Adam: J’ai demandé un vélo. Pour Noël.
Educateur: Cool! « Petit chatouillement »as-tu hâte à noël?
Adam: Ouais, je veux un vélo]
Educateur : Un vélo! C’est très bien!  J’ai mon sapin. Je mets beaucoup de décorations sur mon sapin
Adam : je mets des boules de décoration sur mon sapin
Educateur : chatouille Adam
Adam : rit

Top